Entreprendre

Mes bonnes résolutions (revisitées)

mes-bonnes-resolutions-revisitees

Mes bonnes résolutions !Nous avons tous des rêves, des objectifs, des envies ; des bonnes résolutions que nous prenons chaque année. Parfois nous les visualisons clairement d’autres fois, c’est un peu brouillon. Nous piétinons, hésitons,

perdons du temps et nous nous égarons au milieu de tous nos objectifs. Ne bougez pas, j’ai plusieurs astuces à vous proposer pour vous aider à réaliser vos rêves !

 

1- LE VISION BOARD

Il s’agit de visualiser ses rêves et de les exprimer en collant des mots, des photos, des citations sur un tableau.

Par où commencer ?

Prenez quelques minutes pour vous relaxer, par l’intermédiaire d’un body scan par exemple. Puis imaginez la vie que vous rêveriez d’avoir.

A quoi ressemble-t-elle ? Que faites vous le matin ? la journée ou le soir ?

Par qui êtes-vous entouré(e) ? Ou habitez-vous ? Quel métier exercez-vous ? Quelles sont vos passions ?

Ressentez cette plénitude d’être libre et léger(e). Ouvrez les yeux et commencez à découper dans vos magazines préférés.

Quels mots, quelles photos, quelles citations représentent le mieux cette vie ?

Lorsque vous regardez votre vision board, il doit vous inspirer, vous donner de l’énergie, vous faire rêver. Mettez-le dans un lieu de passage pour pouvoir le visualiser quotidiennement.

 

Des objectifs, étapes par étapes

Peut-être qu’un ou plusieurs objectifs sont ressortis : aspect professionnel, l’envie de se mettre à un sport, une activité, de refaire son salon ou de réaliser le grand écart. Vos objectifs sont les vôtres !

Une fois vos objectifs, vos « idées générales » trouvées, découpez-les en petites étapes. En effet, rien de plus déprimant que de vouloir gravir l’Everest en tongs ! Si par exemple vous rêvez de faire un disque, il serait bon dans un premier temps de commencer par prendre des cours de chant !

Pour votre objectif, il en va de même. Quelles étapes pouvez-vous mettre en place pour vous en rapprocher ?

Personnellement, j’ai une idée ou une sensation qui m’anime. Je n’ai pas forcement toujours de projets précis. Dans ce cas, j’ouvre au maximum mes champs d’expérimentation et au passage je croise toujours une inspiration qui me rapproche de « mon idée globale ». Il est donc également important de faire confiance à son instinct.

Néanmoins, si chaque jour vous ne faites pas un pas vers vos rêves, si vous ne sortez jamais de votre zone de confort, vous ne risquez certes pas de « rater » mais certainement pas non plus de réussir.

 

Le regard des autres

Rappelez-vous que la vie est un terrain d’expériences, il n’y a donc jamais d’échec si ce n’est dans vos yeux ou plutôt dans votre égo. Les ressentis des autres ne sont pas votre affaire car ils n’ont pas la même histoire que vous.

Je me souviens d’une amie qui était sidérée que son père ne soit pas content qu’elle se lance à son compte, elle ne se sentait pas soutenue. Comment aurait-il pu le faire puisque toute sa vie, il avait travaillé dans une entreprise et que son égo ne s’était construit qu’autour de son statut de dirigeant ? Nous n’avons pas tous la possibilité de se mettre à la place des autres. Si quelqu’un n’est pas d’accord avec ce que vous faites, cela ne signifie pas pour autant que votre idée n’est pas la bonne.

 

2-LE TRACKER

 

Définir ses objectifs c’est bien, les voir avancer c’est mieux… Voici 2 outils dont je me sers régulièrement.

 

• Le monthly report

Chaque semaine, je note 5 choses que j’ai accomplies. Parfois cela est facile, d’autres fois, je peine à les trouver. Chaque mois, je prends les 5 meilleures actions du mois. Parfois c’est génial, d ‘autres fois moins.

Pourquoi faire ?

Certainement pas pour me dire que je n’avance pas, bien au contraire. Cet outil permet de me rendre compte justement de tout ce que je mets en place et m’encourage à chercher de nouvelles actions. Il met en lumière les mois où je piétine et ceux si positifs où j’avance. Il me permet de prendre du recul sur mon éventuelle procrastination, mon besoin de faire une pause pour trouver de nouvelles inspirations. Il me maintient positive.

Nous avons tendance à oublier tout ce que nous mettons en place.

Prenons un exemple : Je suis extrêmement satisfaite de mon site internet. Je le trouve beau, clair, les photos sont jolies. Si je n’avais pas mon tracker, j’en aurais presque oublié que pour cela j’ai travaillé 4 mois non stop, y compris pendant mes vacances. Ce tracker me permet de me rappeler tous les efforts, toutes les étapes pour n’en minimiser aucune.

Alors quand vient l’heure de synthétiser les 5 meilleures actions de l’année, c’est le feu d’artifice. Même dans une année difficile, il est impossible de ne pas trouver 5 actions qui ne me remplissent pas de joie.

En revanche, si je n’avais pas pris le temps de les noter, je ne garderai que le goût amer des difficultés rencontrées. J’espère vous avoir convaincu(e) !

 

• Le weekly report

Si vous sentez que vous n’avancez pas, que vous n’avez pas assez de temps, voici un autre type de tracker.

Sans aucun jugement, notez sur une semaine, le temps que vous passez sur vos différentes tâches.

Mettez-les en parallèle avec vos objectifs. Est-ce que cela correspond

? Si ce n’est pas le cas, ce tracker vous permettra de mettre en lumière le temps passé dans une action non prioritaire au détriment des autres et de réajuster !

N’OUBLIEZ PAS LE BONHEUR !

Monter un projet ne se fait pas en un jour !

Veillez à prendre du temps pour vous, à prendre du plaisir dans ce que vous entreprenez. J’avais tendance à l’oublier, aujourd’hui je ne commets plus cette erreur.

Quelque soit le projet que j’entreprend, je dois toujours y prendre du plaisir. S’il ne fonctionnait pas comme je le désire, j’aurai toujours cette satisfaction d’avoir pris le temps et de m’être amusée !

0 Commentaires
Partagez

Répondez à votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.